Partagez
 

 La ville des marins !

Aller en bas 
AuteurMessage
Ki

Ki

Messages : 14
Date d'inscription : 23/01/2018

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptyJeu 27 Déc - 1:49

Eileen et Ki viennent des steppes sauvage de Sirmos !


Enfin ! Le dernier haggis avait été battu ! Il n’avait malheureusement pas laissé d’objet, mais ça, c’était sûr, comme avait pensé Ki plus tôt, ces animaux-là n’avaient pas de poches ou de sacoches, et il leur était donc impossible de transporter quoi que ce soit ! … Mais alors, il sortait d’où, cet argent ?! Le petit kitsune ne trouvait aucune explication… Tant pis, il prendrait sa part et ferait comme s’il n’avait jamais vu un truc de la sorte… Eileen disait qu’il pouvait endormir des créatures plus grosses que celles-là ! Il faisait également une révélation qui outragea Ki au plus haut point !

« Quoi ? Mais comment on peut ne pas dormir ?! » s’indigna-t-il.

Comment faisaient-ils, s’ils étaient fatigués ? Ou s’ils avaient trop travaillé ? Impossible, ça ne pouvait pas exister, ce genre de créatures ! La fée proposa alors de se rendre directement à Zéphyr, sans passer par Minnburg. C’était vrai qu’il avait fait un bout de chemin assez important depuis la forêt d’Orisia, et on pouvait atteindre la ville portuaire en ne passant que par les steppes…

« D’accord ! » s’écria Ki. « On pourra s’acheter des souvenirs avec l’argent économisé, du coup ! »

Histoire de garder une trace des autres villes et des autres continents qu’ils avaient visités, c’était une bonne idée, non ? Ils se mirent en route vers Zéphyr, c’était le renardeau qui marchait tandis qu’Eileen était affalé sur son dos…

« Eh ! Une fois, il faudra faire l’inverse : TU marches, et JE vais sur ton dos ! »

Mais pour ça, il faudrait quelque chose pour agrandir la fée ou rétrécir Ki avant… Sinon, ça n’allait pas très bien marcher…

* * *

Il faisait nuit quand ils arrivèrent à Zéphyr ; Ki avait mal aux pattes d’avoir marché tout ça… Il se secoua pour faire tomber Eileen de son dos, et ainsi le réveiller…

« Debout, on est à Zéphyr ! »

On entendait des rires qui provenaient d’un bâtiment… Au-dessus de la porte d’entrée grande ouverte, qui accueillait n’importe quel passant à bras ouverts (enfin… à battants ouverts, plutôt), on pouvait lire "Auberge des deux renards". C’était parfait !

« Eileen, y a une auberge là-bas ! Viens, on y va !! »

Le petit kitsune détala en direction du bâtiment, sans même attendre de réponse de la part de la fée, ni même sans vérifier qu’elle était réveillée… Il entra dans l’auberge, qui était remplie de monde, personne ne remarqua sa présence. Il approcha du comptoir, mais il était trop petit pour que le barman le voie… Il tenta de sauter, d’appeler, mais avec tout le bruit, il ne l’entendait pas. Tout penaud, il rejoignit Eileen qu’il avait lâchement abandonné quelques secondes avant.

« Il va falloir que tu m’aides ! Je voulais demander pour une chambre, mais on me voit pas… »

Eileen serait sans doute plus éloquent pour se faire remarquer malgré le bruit et l’agitation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen

Eileen

Messages : 23
Date d'inscription : 29/08/2017

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptyJeu 27 Déc - 22:46

Quelle manière violente de se reveiller... Eileen se heurta contre un pied, un pied humain, qui ne le remarquait même pas. Il regarda ses ailes, heureusement intact, c'est que c'était fragile ces petites choses là !

"Est-ce là une façon de traiter son mâitre ?" S'exclama Eileen à Ki.

Tout comme le renard, Eileen entendit des rires, est-ce qu'on se moquait de lui ?! A la réflexion non... Il s’agissait de rires provenant d'une auberge non loin d'eux. Ki ne l'attendit même pas, il entra sans lui. Qu'est-ce que c'était que cette rébellion ?! Eileen vola rapidement à sa suite.
En entrant Ki était là et demandait de l'aide à Eileen, le pauvre renard trop petit ne s'était pas fait pas voir, Eileen souriait, moqueur. Comme s'il allait l'aider après le coup qu'il venait de lui faire...

"D'accord..."

Il fallait bien qu'il ait une chambre lui aussi...Eileen se posa sur le comptoir de ce qui semblait être une taverne. une taverne pour une auberge ? Ce qui expliquait sans doute, les rires des gens, certains devaient être rond comme des queues de pelle. Eileen se saisit d'une euh... d'un truc rond qui trainait là qui devait certainement se manger et le lança sur le tavernier.

"Hé vous ! Vous ignorez mon petit ami le renard ? C'est très malpoli. Penchez-vous donc sur votre comptoir pour remarquer sa moue triste et ses yeux humides. C'est quoi ce racisme, faut-il faire deux mètres pour avoir le droit à un peu de considération ici ?!"

Le tavernier baissa enfin les yeux sur le moustique qu'était Eileen, à ses yeux...Il n'aimait pas trop la façon dont ce machin lui parlait.

"C'quoi ça ?" Il tourna la tête et sembla appeler quelqu'un derrière lui, caché par le mur de ce qui était sans doute l'endroit où étaient préparés les plats de l'auberge, de la taverne, autrement dit la cuisine. "Hé Marline ! y'a une petite donzelle qui me cri dessus qu'est-ce que je fais ?"

Marline entra alors, la mine énervée, fatiguée et examina brièvement EIleen. Elle fit le tour du comptoir, elle remarqua le renard.

"La petite donzelle est avec le renard ? Les amoureux veulent un petit coin pour la nuit, pour folâtrer ? Pourquoi pas ! Tant qu'ils ont de quoi nous régler. Mais qu'elle tienne sa langue la petite, sinon je lui coupe les ailes !"

Non mais qu'est-ce...?! Qui appelaient-ils donzelle ces deux bouseux ?! En plus ce serait Ki le mâle du couple ? C'est intolérable !

-"Je ne vous permets pas ! Un peu de respect je suis un homme, un vrai ! Et j'exige une chambre digne de ma prestance pour cette nuit !" dit-il en lançant un second...truc rond sur Marline.
-"Un homme...C'est un mâle ce truc-là ?"

Marline attrape Eileen par la main, pour l’amener à sa hauteur d'yeux. Non, elle n'était pas convaincue...Tout ce qu'elle savait, c'est que ça lui parlait mal, qu'en plus elle entendait les poivrots de la taverne commençait à rire et ça ne lui plaisait pas du tout...Elle plongeât Eileen quelques secondes dans la chope de bière la plus proche quand elle le ressortit, Eileen était tout...toute chose.

"Qui vous a permis de disposer de ma personne de cette manière...Gros nez...Allez Ki ! Attaque ! Sauve ton maître des vilains !"

Vilains au sens propres du terme donc, pas vilain méchant...
A la place de lui témoigner tout le respect qu'il aurait mérité...Marline enferma Eileen dans une petite cage à oiseau qui était dépourvu d'oiseau depuis un moment. Suspendu au-dessus du comptoir.
La chope qui avait servi à Marline pour faire taire Eileen, avait été repoussé par le client d'un air un peu dégouté.
Marline s'adressa cette fois à Ki :

"La boule de poils, tu veux une chambre c'est 20golds. Le repas est offert, tu veux manger tout de suite ? Je te prépare une gamelle."

Sans attendre de réponse, Marline repartit en cuisine chercher une gamelle pour le renard. Eileen tenta à travers ses barreaux d'attraper une mèche de cheveux du tavernier. Le tavernier qui se moquait bien de la fée.

"S'vous plait...Je m'excuse...J'ai faim..."

Un client frappa dans la cage, Eileen chuta durement et couina. Le tavernier servait des clients sans s'en soucier. Même s'il était bien curieux de vérifier si c'était bien un petit mâle, plus tard peut-être. Marline revint bientôt avec une gamelle qu'elle posa près de Ki, en rouspétant près des clients qui la bousculèrent. Elle exigeait qu'ils fassent bien attention à ne pas marcher dans la gamelle. Puis, elle dit à Ki.

"Ton petit truc qui vole, fait-y attention. S'il est gentil, j'ouvrirais la cage dans quelques heures. Laisse lui le temps de cuver son vin avant..."
Dit-elle en adressant un sourire à Eileen qui s'était mis à chantonner une chanson de chez lui et a casser les oreilles des clients qui le piquaient avec leur fourchette pour qu'il arrête.

" ♫ J'ai dix sous dans ma poche
J'ai aucun argent...
J'ai dix sous dans ma poche
J'ai aucun argent...♫

Et toujours gai-gai, Et toujours gaiement
y'a bien des gens dans mon village qui n'en n'ont pas tant
Et toujours gai-gai, et toujours gaiement
y'a bien des gens dans mon village qui n'en n'ont pas tant

J'ai huit sous dans ma poche
J'ai aucun argent...♫"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ki

Ki

Messages : 14
Date d'inscription : 23/01/2018

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptyMer 2 Jan - 18:13


Ouf, Eileen pouvait mieux se faire remarquer que Ki ! Il avait bien eu raison d’aller le lui demander ! Même s’il ne cautionnait pas forcément de lancer quelque chose sur les propriétaires de l’auberge… Si jamais ils s’offusquaient de ça, ils pouvaient les jeter dehors ! Et ils n’auraient pas de chambre pour la nuit, ni de repas ! Heureusement, les deux propriétaires ne semblaient pas trop s’énerver, c’était déjà ça ! Par contre, pourquoi la dame les appelait "les amoureux "… ?

« Euhm… On est pas amoureux, je suis son second destrier !! » protesta Ki.

Enfin, pour protester, ce n’était pas ça… Dans la tête du renardeau, il avait bien protesté haut et fort ! Là, c’était à peine s’il l’avait dit à voix haute… Mais avec le vacarme de la taverne, on ne l’avait pas du tout entendu… Peut-être qu’il devait redire ça, plus fort ! Mais s’il faisait ça, il risquerait d’embêter les personnes attablées à droite. Elles avaient une tête bizarre… Si jamais le petit kitsune les embêtait en parlant, est-ce qu’elles le tabasseraient… ? Il n’avait pas envie de tenter pour vérifier si c’était vrai… Par la même occasion, il entendit Eileen dire qu’il était un homme… alors que Ki pensait l’inverse depuis le début… Oups ! Heureusement qu’il n’avait rien dit à ce sujet, sinon, il aurait parié que la fée se serait mise en colère et n’aurait pas voulu de lui comme d’un second destrier ! Comment on disait du coup, une fée mâle ? Un fé… ??

En tout cas, il se montrait très énervé face aux propriétaires ! Ki ne savait pas quoi faire pour qu’il se calme et évite de s’attirer les foudres de tout le monde ! Le renardeau se retourna pour regarder les gens qui riaient toujours bruyamment, et… Là ! L’un d’eux regardait dans cette direction… Ki avait l’impression qu’il était en colère… Vite ! Il devait VRAIMENT faire quelque chose ! Surtout que la dame venait de plonger Eileen dans une chope de bière… Ça y est ! Il les avait trop énervés, ils cherchaient maintenant à s’en débarrasser définitivement en le noyant !! Mais elle le ressortit d’un coup… Peut-être que c’était son premier avertissement ? Que s’il recommençait, elle le noierait entièrement ? Et lui qui disait à Ki d’attaquer…

« Non, non, c’est pas une bonne idée… » dit l’intéressé.

Et se mettre à dos toute la taverne ? Non merci ! Maintenant, la fée avait été enfermée dans une cage… Le pauvre… La dame s’adressa ensuite à Ki, ensuite à qui, ce dernier s’attendait à ce qu’elle le réprimande et tout ! Mais non…

« Je veux une chambre pour moi et Eileen… » ajouta le renardeau.
« Dans c’cas, c’est 20 golds par personnes, donc 40 golds. »

Même s’ils n’avaient pas l’air de considérer la fée comme une personne, vu comment ils la traitaient ! Ki paya donc le prix de 40 golds… Puis voulut protester : comment ça, une gamelle ? Il n’était pas un animal de compagnie, il pouvait manger à table comme tout le monde ! Bon, d’accord, l’utilisation de couverts, c’était un peu dur, mais tout de même ! Malheureusement, le renardeau n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, que la propriétaire était déjà repartie. Bon, bah… Tant pis, il ferait avec la gamelle, alors… Le pauvre Eileen demandait à sortir… Les clients le malmenaient… Ils étaient vraiment tombés sur la pire auberge de tous les temps ! La dame revint avec une gamelle, qu’elle posa à côté de Ki.

« Vous ne pouvez pas le faire sortir avant… ? » demanda-t-il à propos d’Eileen.

Il adressa un regard de chien battu à la dame… Ce qui ne fonctionna pas du tout, puisqu’elle était repartie… Alors, le kitsune regarda sa gamelle, ce qu’il y avait à l’intérieur ne lui paraissait pas particulièrement appétissant… Il se força à tout manger rapidement avant que quelqu’un ne marche dedans, puis, une fois ça de fait, il avisa la cage suspendue où se trouvait Eileen… Non, il ne pouvait décidément pas le laisser comme ça ! Il devait bien exister une solution pour le sortir d’ici rapidement ! Si seulement Ki avait un super pouvoir pour le sauver ! Enfin… Il en avait un, de super pouvoir, mais se transformer en arbre au milieu de l’auberge, ça n’allait pas vraiment arranger les choses… Muni de la clef de la chambre, le renardeau y entra d’abord pour laisser ses affaires à l’intérieur. Il n’y avait qu’un lit… Est-ce que c’était si grave ? Ni Eileen, ni lui n’étaient très grands ! Même un demi lit aurait pu faire l’affaire ! Le renardeau retourna dans la partie taverne de l’auberge, cherchant désespérément comment il pourrait s’y prendre pour sauver la fée… Le propriétaire semblait intrigué par Eileen, qu’est-ce qu’il avait l’intention de faire avec lui ? Si ça se trouvait, quelque chose de terrible ! Il fallait que Ki agisse vite…

Il avisa des ivrognes attablés plus loin, qui parlaient fort et ne semblaient pas s’occuper de ce qui se passait autour d’eux, sauf de leur chope de bière… Le petit kistune se glissa sous la table sans qu’ils le remarquent. Peut-être que s’il arrivait à provoquer une bagarre, ça attirerait l’attention de tout le monde et il pourrait délivrer Eileen sans problème ! Ki donna un grand coup de tête sous la table ; celle-ci s’ébranla, et les chopes se renversèrent, devant la fureur de leurs propriétaires…

« Eh ! J’t’avais dit d’pas taper sur la table !
- J’ai même pas tapé, c’est juste toi qui l’a renversé avec ton gros ventre, gros lard ! »

C’en était visiblement trop comme insulte, ils se mirent à se taper dessus… Ki repartit discrètement du dessous de la table, sans qu’on le remarque. Ils étaient bien faciles à énerver, ceux-là ! Il s’éloigna un peu plus ; dans la taverne, c’était l’ivresse générale, on prenait des paris pour savoir qui allait gagner dans la bataille… Et le propriétaire s’était détourné de la cage pour s’occuper de séparer les bagarreurs ! C’était le moment ! Le renardeau sauta sur une table, pour ensuite sauter sur la cage et s’y agripper. Il avait prévu d’essayer de l’ouvrir comme ça, mais… il était trop lourd pour l’accroche… La cage quitta le plafond, pour atterrir sur la tête d’un gars qui se trouvait en-dessous…

« Euh… Désolé, c’était pas fait exprès… » s’excusa Ki.

Il avait été assommé carrément…. Bon, euh, tant pis ! Avec le choc, la cage s’était ouverte. Le petit kitsune attrapa délicatement Eileen dans sa gueule, et s’enfuit à toute vitesse avant que le propriétaire ne remarqua la disparition de la cage ! Au moins, comme ça, il ne pourra pas faire quoi que ce soit à Eileen ! Ki remonta à l’étage, entra dans la chambre, posa Eileen sur le lit et ferma la porte à clef. Voilà ! Ils étaient en sécurité, à présent ! Le renardeau alla secouer la fée…

« Eh, ça va ? Il te regardait bizarrement, le gars ! Du coup je t’ai sauvé ! » lança Ki, tout fier de lui.

~~~~~~~~~~

Action de Ki :

Paye 40 golds la chambre d’hôtel pour Eileen et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen

Eileen

Messages : 23
Date d'inscription : 29/08/2017

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptySam 5 Jan - 22:28

Ki qui ignorait Eileen... Il mangeait tranquillement pendant qu'Eileen finissait enfin de chanter. En plus le laissa pour aller dans sa chambre ! Tu parles d'un destrier ! Eileen était couroucé par cette attitude, Ki serait désormais son troisième destrier !... Eileen résigné s'assit, le dos contre les barreaux et commençait à s'assoupir...Il ne remarqua pas l'altercation qui commençait entre les ivrognes de la taverne, ni ne savait ce qui l'avait provoqué.

Eileen rêva - très vite oui - qu'une grosse fourchette tout humide l'avait extirpé d'un gros bol de riz. En réalité, la fourchette humide c'était la gueule de Ki... Et les bras d'Eileen se balançaient mollement de gauche à droite jusqu'à ce que Ki finisse sa course dans la chambre. Eileen était sur un sol tout mou. L'estomac du gros homme qui l'avait avalé sa fourchette humide, dans son esprit embrumé par l'alcool.

"Alors c'est comme ça...je vais etre tout dissout...Ce n'est pas digne de moi !"

Lui qui voulait mourir dans un combat épique... Puis, il entendit enfin la voix de Ki et remarqua sa truffe. Eileen colla sa main dessus. C'était toujours trop humide.

"Tu m'as sauvé ? Tu m'as tout englué, oui ! Je suis tout coulant !"

Eileen se laissa tomber sur le lit et imagina une technique pour se sécher. Il roula. Il fit plusieurs tours avant de s'arrêter, de peur de tomber. Puis, se redressa à genoux, avec un léger tourni. Ses soeurs l'avaient prévenu pourtant. Le monde extérieur était dangereux. On pouvait se faire engluer par des renards, jeter dans des chopes de bières et remettre en doute sa masculinité.

"Demain, je vous montrerais à tous que je suis un homme ! Ils se prosterneront devant ma noble personne, tant ils seront effrayés !" Ils fit une pause et scruta la pièce dans laquelle il se trouvait, semblant remarquer pour la première fois qu'il n'était plus dans la cage..."Je ne vois qu'un lit pourquoi ?" C'est vrai... Il ne voyait pas de petit lit tout mignon à baldaquin adapté à sa taille. "C'est un scandale ! Je m'en vais de ce pas me plaindre au propriétaire !"

A ces mots, Eileen marcha, fier, le torse bombé se dirigeant vers la porte, oubliant qu'il était sur un lit, qu'il y avait donc un rebord, et visiblement, oubliant qu'il pouvait voler. Eileen s'écrasa sur le sol, ce qui ne fit pas grand bruit. Il resta étendu, les paupières closes, complètement ivre mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ki

Ki

Messages : 14
Date d'inscription : 23/01/2018

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptyMar 2 Avr - 17:41


Mince alors... Eileen n'avait pas l'air très content. Est-ce que Ki avait fait quelque chose de mal ? La fée se plaignait qu'il n'y avait qu'un lit.

« Je sais pas pourquoi y en a qu'un... » dit alors le petit kitsune. « Peut-être parce qu'on est trop pet... Que les lits sont tous assez grands pour deux personnes ! »

Il valait mieux ne pas dire qu'ils étaient petits... Eileen était déjà assez offusqué comme ça, inutile qu'il le soit davantage ! Là, d'un coup, il clama qu'il allait se plaindre pour ce pauvre lit qui n'avait rien fait. Le renardeau eut peur qu'il se refasse enfermé, et qu'il doive tout recommencer depuis le début ! Mais à la place d'atteindre la porte et de sortir, la fée tomba du lit, Ki la regarda chuter vers le sol et finir dessus avec un petit "plop". Il ne bougeait plus, maintenant. Le kitsune le regarda curieusement, le toucha du bout de la patte pour voir s'il était toujours vivant... Il était surtout tout bizarre, là. Ki le reprit délicatement dans sa gueule, évita au maximum de baver dessus, puis le remit sur le lit, il n'avait pas l'air de vouloir ressortir de sitôt ! Et puis de toute façon, songea le petit canidé, il ne pourrait pas ouvrir la porte sans son aide...

Il sauta ensuite aussi sur les couvertures, en faisant attention de ne pas écraser Eileen, ce serait dommage qu'il devienne plat par sa faute... Puis il se roula en boule. Ça avait été quand même une longue journée, il espérait que ce soit plus calme demain... Et qu'Eileen ne soit plus en colère !

Ainsi, Ki se réveilla le lendemain alors que le jour pointait à peine. Il chercha son compagnon de voyage du regard, il ne le trouvait pas. Est-ce qu'il était parti, finalement ? Non... Le renardeau l'avait entre les pattes, il l'avait utilisé comme une peluche... Oups... Il le posa délicatement sur le lit, puis s'étira, puis sauta au sol. Il se dirigea vers la porte, puis l'entrouvrit. Il entendait déjà les gens du bar qui parlaient trop fort et s'engueulaient... Ils ne dormaient donc jamais ? Ki hésitait alors, il n'était pas sûr que ce soit très bien de revenir à leur rencontre après ce qu'il s'était passé hier. Que faire alors ? Ah ! Il allait demander à Eileen, bien sûr ! Lui devait sûrement savoir quoi faire ! Ki retourna près du lit pour secouer doucement la fée.

« Eh... Eh Eileen, j'ai besoin d'un conseil... »

Il avait voulu le réveiller en douceur... Mais une soudaine furie entra dans la chambre sans crier gare. Enfin... Si... Elle cria...

« Eh ! J'pensais qu'c'était MA chambre ! Pourquoi y a deux hurluberlus là-dedans ?! »

Ki se retourna... Pour tomber sur quelque chose de pas bien grand. Un lutin... Apparemment, ils avaient décidé de réunir toutes les petites personnes dans la même pièce. Puis le renardeau regarda en direction d'Eileen qui, s'il ne l'était pas avant, devait à présent être réveillé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen

Eileen

Messages : 23
Date d'inscription : 29/08/2017

La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! EmptySam 11 Mai - 20:27

Il avait refait ce rêve où il était une petite poupée entre les mains d'une fillette humaine. Elle l'avait vêtu en robe de domestique et il était chargé de faire le ménage dans sa maison de poupée, où tout était à son échelle. Après, elle avait ramené un petit ours en peluche qu'elle présentait comme le propriétaire de la maison qui tombait peu à peu amoureux de sa domestique... Quel rêve horrible. Ce fut lorsque la fillette avait collé l'ours tout contre lui qu'il se réveilla en sursaut. Avec la grosse tête d'un truc poilu au-dessus de lui.

"Ah ! Pas de bisou !"  Euh... Non ce n'était pas l'ours en peluche, ce n'était que Ki. "Un conseil de quoi ?"

C'était quoi ces bêtises de si bon matin ?
Pas le temps d'avoir une réponse à sa question d'un nain débarqua alors en trombe, un nain ou autre chose, Eileen les confondait tous. Il était entré et rouspétait après eux, les avait même traité "d’hurluberlus"...

"C'est toi le berlue d'abord..." répondit Eileen, la tête dans le cirage.

Il s'était redressé péniblement en se tenant la tête et amorça un décollage complexe. Il volait dans n'importe quelle direction, comme s'il était toujours ivre, avant de se décider à se poser sur le dos de Ki.

"Allez ! Sortez d'ici les minus !"

Les minus ?! Il s'était regardé ou bien... Il avait bien de la chance d'être aussi patraque sinon il lui aurait répondu quelque chose de bien cinglant !

"On s'en va Ki, n'embêtons pas plus longtemps cet abruti de gnome."

Quand même...
Ils quittèrent donc la chambre, pas trop sereins à l'idée de repasser par la taverne. Marline était là avec son tablier blanc en dentelle en train de houspiller un client beaucoup trop éméché vu l'heure qu'il était. Au moins elle ne remarquait pas la présence de Ki et d'Eileen qui transportait la clef autour de son cou et la posa en catimini sur le comptoir. Avant de disparaitre dans les rues de Zephyr.

Ce n'est qu'un peu plus tard sur les quais qu'ils le croisèrent. C'était un homme avec qui ils allaient passer du temps sans le savoir. Il était grand, il portait une écharpe et des gants. Étrange vu la température. Il dénotait avec les autres badauds.

"Z'avez froid ?" demanda Eileen.

L'homme regardait autour de lui a hauteur d'yeux, sans voir personne... Eileen s'envola pour qu'il le voit.

-"Excuse-moi... Tu es... une fée ?"
-"Oui ! Eileen et mon destrier ! Ki !" dit-il en désignant le kitsune. "Tu as froid ? Pourquoi les gants et l'écharpe ?"
-"C'est... J'ai une santé fragile."
-"Oh... D'accord !"

Eileen recula de l'homme et attrapa une touffe de poils de Ki pour le tira loin de lui.
Il chuchotta alors à son oreille.

"Je ne l'aime pas beaucoup, s'il prend le même bateau que nous, arrangeons-nous pour prendre une cabine loin de la sienne !"

Eileen se faisait un jugement hâtif des gens en général et son jugement n'était pas infaillible, mais si jamais il avait raison, il valait mieux être prudent. De ce que Eileen connaissait des humains, ils n'étaient pas très glorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La ville des marins ! Empty
MessageSujet: Re: La ville des marins !   La ville des marins ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La ville des marins !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis , ville de Mathieu: restauration peinture d'art (...?)
» [REQUETE] Soft pour recherche les contact par code postal, ville...
» [MAW 2.5/2.51] Probleme Ajout ville meteo sous TF3D
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» Avis de marché - Ville de Linselles (59) - Lot 2 vitraux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Folklor :: Le RP :: Isalia :: Zephyr-
Sauter vers: